Résumé

Le partenariat Euro Med, également appelé Processus de Barcelone, a été initié les 27 et 28 Novembre 1995 et a donné naissance à une alliance reposant sur les principes de l’appropriation commune du dialogue et de la coopération.

La déclaration de Barcelone qui en est issue énonce les principaux objectifs à atteindre : construire ensemble un espace de paix, de sécurité et de prospérité partagée.

Pour y parvenir, elle prévoit des actions en lien étroit avec l’Union Européenne, notamment dans les domaines économiques, environnementaux, culturels et sociaux.

Dans ce cadre, le Réseau des Villes Euromed a été créé par la Ville de Bordeaux en 2000 à partir des conclusions de la troisième conférence Euro – Méditerranéenne des Ministres des Affaires étrangères qui s’est tenue à Stuttgart les 15 et 16 Avril 1999 et qui encourageait les collectivités locales à s’engager dans le partenariat Euro – Méditerranéen.

Initier un dialogue concret

Son ambition est d’initier un dialogue concret et interactif entre les villes des rives nord, sud et est de la Méditerranée, afin de concrétiser des projets, actions et programmes entre ses membres, en s’inscrivant dans une démarche institutionnelle.

La Politique Européenne de Voisinage (PEV), instaurée en 2004, vise à compléter et renforcer le Processus de Barcelone au moyen de plans d’actions bilatéraux et multilatéraux convenus avec tous les pays partenaires.

Le 13 Juillet 2008, les Chefs d’Etat et de Gouvernement de 43 pays, réunis en sommet à Paris, à l’invitation du Président de la République Française et du Président de la République Arabe d’Egypte, décidaient de mettre en œuvre un partenariat renforcé autour de la Méditerranée.

La Méditerranée au centre des réflexions

Ainsi, la vocation du Réseau des Villes Euromed a été confortée, plaçant la Méditerranée au centre de ses réflexions, rencontres et réalisations, particulièrement au regard de l’adaptation au changement climatique, de l’aménagement de la Ville intelligente et durable, de la protection de l’environnement et du patrimoine de la Méditerranée, ainsi que du rayonnement culturel, philosophique et artistique méditerranéen.

Le développement du Réseau des Villes Euromed, qui se veut également un lieu d’échanges techniques entre les opérateurs et les services publics en Méditerranée, intervient précisément à une période au cours de laquelle le besoin de dialogue opérationnel entre les rives, notamment en matière d’innovation, est croissant.

La Ville de Turin a pris la Présidence du Réseau des Villes Euromed en 2004, puis la ville de Barcelone en 2006.

Marseille a ensuite assuré la Présidence jusqu’en 2008 et a œuvré à l’intensification des relations du Réseau avec les instances de l’Union Européenne et les Villes du Maghreb et du Mashrek.

En 2008, après Bordeaux, Turin, Barcelone, et Marseille, la Présidence du Réseau est assurée par la Ville de Nice, les deux Vice-présidences sont, quant à elles, assurées par les Villes de Fès et de Jdeideh.

Depuis le 4 Novembre 2016, la Métropole Nice Côte d’Azur assume la Présidence du Réseau, aux côtés de six villes Vice-présidentes assurant la Présidence des Commissions de travail : Alger – Emploi des jeunes, Greenwich – Innovation, Jdeideh – Sécurité et Migration, Nuremberg – Energie, Sfax – Déchets, Tanger – Urbanisme et Patrimoine.

Favoriser l’ingénierie de projets de coopération

Le Réseau des Villes Euromed est composé de villes d’Europe et des rives nord, sud et, est du Bassin Méditerranéen, ainsi que de partenaires.

Aujourd’hui, le Réseau des Villes Euromed réunit 150 cités au travers de 27 pays qui appartiennent aux continents africain (Algérie, Egypte, Maroc, Mauritanie, Sénégal et Tunisie), asiatique (Israël, Jordanie, Liban, Syrie, Territoires Palestiniens et Turquie), et européen (Albanie, Allemagne, Belgique, Chypre, Espagne, France, Grèce, Italie, Malte, Monténégro, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie et Royaume-Uni). Des partenaires thématiques viennent le renforcer. Il souhaite favoriser l’ingénierie de projets de coopération entre ses membres et la recherche des financements correspondants.

Le Réseau des Villes Euromed est ouvert à l’accueil d’autres villes et partenaires développant un intérêt pour la Méditerranée.

Le Secrétariat Général permanent est installé à Nice. Il attache de l’importance à créer les conditions d’une collaboration avant tout respectueuse et valorisante de l’identité des membres du Réseau et à mettre en œuvre les partenariats et les projets facteurs de paix et de développement économique.