Charte du Réseau des Villes Euromed

ARTICLE 1    

Par les présentes, les acteurs du Réseau des Villes Euromed réaffirment leur adhésion aux principes généraux du processus de Barcelone de 1995 de créer un espace de paix, de stabilité et de prospérité en Méditerranée, en renforçant le dialogue et la coopération territoriale en matière économique, sociale, culturelle et de sécurité.
Les acteurs du Réseau confirment leur volonté d’atteindre les objectifs, réaffirmés et développés lors de la conférence euro-méditerranéenne des ministres des affaires étrangères de Stuttgart des 15 et 16 avril 1999. Ils s’emploieront à renforcer la démocratie, le respect des droits de l’homme, les droits fondamentaux, l’Etat de droit, la bonne gestion des affaires publiques, ainsi qu’un développement économique et social durable et équilibré, en prenant des mesures destinées à lutter contre la pauvreté et en prônant une meilleure compréhension entre les différentes cultures.
Ainsi, les acteurs du Réseau se proposent-ils, dans le respect de ces principes fondamentaux et des engagements internationaux de l’entité dont ils relèvent, de développer des échanges d’expériences, des coopérations multilatérales et bilatérales, particulièrement économiques, notamment sur les problématiques euro-méditerranéennes relatives :

  • à l’emploi des jeunes,
  • à la lutte contre le changement climatique et ses conséquences,
  • aux métiers des villes.

Le Réseau est de fait en parfaite adéquation avec la politique régionale de coopération de l’Union Européenne, qui constitue sa référence première.

ARTICLE 2    

Les objectifs prioritaires du Réseau s’articulent notamment autour des domaines suivants :

  • Favoriser le dialogue interactif entre territoires des rives Nord, Sud et Est de la Méditerranée, afin de trouver des solutions à des problématiques communes,
  • Protéger l’environnement face aux effets des changements climatiques qui doivent être atténués, notamment via des politiques de gestion durable de la mer Méditerranée, de l’eau (potable ou usée), des déchets, et de l’énergie, et via un aménagement des villes et une organisation des services publics responsables,
  • Promouvoir l’essor économique et social notamment au travers de l’installation et de la mise en réseau d’entreprises, du soutien à l’éducation, à la recherche, aux nouvelles technologies et à l’innovation, mais aussi de la promotion de l’inclusion sociale et de la lutte contre la pauvreté,
  • Faciliter les retours d’expériences en matière de gouvernance et d’organisation des services publics,
  • Coopérer aux projets d’acteurs désireux de bénéficier de soutiens techniques et  d’ingénierie,
  • Valoriser l’histoire philosophique et les échanges mémoriels relatifs à la Méditerranée, en développant une réflexion sur son identité et son avenir partagés,
  • Coopérer en matière culturelle et artistique, comme modalité pour atteindre les priorités mentionnées ci-dessus.

ARTICLE 3    

Afin d’assurer de façon plus efficace la réalisation des objectifs de la présente Charte, les acteurs s’emploieront à mettre en place, dans leurs zones d’influence respectives et compte tenu de leurs moyens, une stratégie fondée sur la coopération réciproque.
Les acteurs s’engagent de manière générale à ne rien faire, directement ou indirectement, qui pourrait rendre l’exécution de la Charte plus difficile ou impossible.

ARTICLE 4    

Le Secrétariat Général permanent du Réseau est situé à Nice (France) et assuré par la Ville de Nice, conformément à la décision de l’Assemblée Plénière des 9 et 10 février 2012. Sa vocation est de mettre en œuvre les décisions approuvées par ses acteurs, de favoriser le dialogue entre eux, de proposer et de développer des stratégies et des actions pour dynamiser le Réseau et contribuer à son rayonnement.

ARTICLE 5    

La présente Charte est adoptée par ses acteurs présents et représentés par délégation de pouvoir, lors de l’Assemblée Plénière qui s’est tenue à Nice le 4 novembre 2016.
Chaque acteur s’engage à appliquer les dispositions de la Charte après signature.

ARTICLE 6    

La présente Charte s’appliquera à tous les acteurs, actuels et futurs.
La Charte pourra être modifiée par l’Assemblée Plénière à l’unanimité des membres présents ou représentés.

ARTICLE 7  

Les acteurs du Réseau s’engagent à respecter les dispositions du règlement intérieur, annexé à la présente.

Charte approuvée le 4 Novembre 2016