Découvrez les villes membres du Réseau :

Mykonos

10 134 habitants
flag Grèce Grèce

Accueil » Villes membres » Mykonos

  • Maire : Konstantinos P. KOUKAS
  • Site web : www.mykonos.gr

L’île de Mykonos

Mykonos, l’île grecque enchanteresse avec son riche héritage culturel et son architecture traditionnelle fait partie des Cyclades situées en Mer Egée. L’île était habitée au 5ème siècle avant J.C. et a partagé une longue et riche histoire. Mykonos est située au sud ouest de l’ancienne Délos, l’île sacrée d’Apollon, qui nous ramène au 3ème millénaire avant J.C. Dans l’Antiquité, Délos était un des plus important centre religieux de la Mer Egée, puis un lieu de commerce. De nos jours, Délos est un des plus vaste site archéologique d’Europe et en 1990 il a était inscrit sur la liste de l’Héritage Mondial de l’UNESCO.

Mykonos avec ses 10 134 habitants sur une superficie de 105,20 km2 est l’une des premières îles grecque a avoir connu le développement touristique avec depuis les années 30 un Comité dédié au tourisme, avec une progression régulière depuis les années 50. C’est l’une des îles la plus cosmopolite et la plus en vogue de toute la Méditerranée et même au-delà. Ainsi, pendant la saison estivale, elle accueille des millions de touristes.

La ville Mykonos, plus communément appelée Chora, impressionne et jette immédiatement un sort au visiteur avec sa situation et son architecture. Malgré le développement intense de son activité touristique, Mykonos réussit à maintenir ses caractéristiques d’île des Cyclades, son aspect traditionnel comme quelques autres villes. Ses cubes, toutes ces maisons blanches qui rougeoient à la lumière du soleil, astucieusement dispersées et bien réparties dans les ruelles et les rues sans fin, tels des labyrinthes avec leurs chaussées blanchies à la chaux. Un peu plus loin, sur une petite colline, les moulins à vent, sont là depuis des siècles, et composent une image d’une beauté incomparable avec les dômes rouges et les clochers des innombrables églises. Au port, une petite flottille colorée de caïques et bateaux de pêche vient compléter cette image avec ses couleurs vives.

L’un dans l’autre, grâce au maintient de l’architecture traditionnelle des Cyclades dans les bâtiments modernes, se crée un sentiment unique d’harmonie dans la ville et les maisons  de Mykonos. Rien n’est comparable, quoique, à l’émotion procurée par ce lieu passionnant de l’ancienne Délos. Une vraie ville avec ses rues et marchés, ses bâtiments publics, ses temples, ses maisons et boutiques luxuriantes, ses citernes, ses colonnes, ses mosaïques.

Chora est aussi le point de départ si vous souhaitez découvrir, en bus où avec tous autres moyens de transport, les autres merveilles de l’île, ses intérieurs pittoresques et ses plages immaculées.

Histoire

Selon la mythologie, les Géants tués par Hercule lors d’un violent combat sont enterrés sous d’imposants blocs de granit mykoniens. Le nom « Mykonos », légèrement péjoratif, signifie « amas de pierres » ou « endroit rocheux ». Une tradition plus récente, attribue le nom de l’île à un héros du nom de Mykonos, le fils du roi de Délos, Anios, qui était le fils d’Apollon et de la nymphe Rhoio, descendant de Dionysos.

Les « Kares » et les Phéniciens ont du être les premiers habitants de Mykonos mais les Ioniens, venus d’Athènes ont créé des colonies puis, après avoir chassé les précédents occupants ont pris le contrôle de l’île vers 1 000 avant J.C.

La population de Mykonos qui, au cours de la période récente, a oscillé entre 200 et 500 personnes, a augmenté en raison de l’afflux migratoire, tant venu des îles voisines que de la Crête, durant les périodes de privations et d’épidémies qui, souvent, ont fait suite aux années de conflits depuis le 18ème siècle.

Les périodes de fouilles successives de l’Ecole Française d’Archéologie, qui ont débuté à Délos en 1873, ont attiré l’attention, au moins pour les heureux privilégiés qui, séduits par le charme de la Grèce antique, avaient les moyens et la possibilité de voyager. Déjà, au début des années 3O, de nombreux artistes célèbres, politiciens et personnes fortunées, sont venues passer des vacances sur l’île, séduit par son ambiance incomparable. Mykonos a su s’adapter avec succès à la période de l’après-guerre et à la naissance de l’industrie du tourisme en Europe du sud : l’île est devenue une destination cosmopolite et l’un des exemples de développement les plus réussi dans sa catégorie en Europe.

Pourquoi visiter Mykonos

Mykonos, la mer, le ciel, le soleil, l’accueil, la joie de vivre, l’harmonie, le charme. Un mythe sans fin qui nous entoure, chacune de ses composantes s’intègre dans le quotidien, quelque chose de très particulier, une incitation à le vivre, à le goûter, à en jouir.

Une île aride, brûlée par le soleil, mais avec de nombreuses plages dorées avec une eau cristalline. La couleur blanche, la pierre et les montagnes disséminées ne pourront jamais quitter votre esprit. Les éléments naturels sont tenaces et prégnants, ils vous pénètrent, vous procurant de nouvelles sensations : l’air, le soleil, la lune deviennent vos guides éternels.

L’harmonie architecturale de Mykonos est vraiment étonnante. Le site et la manière dont Mykonos a été construite, le port, ses couleurs particulières, sont un chef d’œuvre exceptionnel. Aucun homme, aucun projet n’aurait été capable de créer un lieu si unique. L’impression de se sentir perdu dans les ruelles est vraiment fascinante. Quitter la plage est la fin de notre promenade,  avec un verre d’ouzo et la vue sur les bateaux.

Vous vous promenez et pensez que vous connaissez tout le monde ….   Vous allez vers eux, ils viennent à vous, comme si vous vous étiez toujours connus. Tout est simple, familier, accueillant. Une ambiance chaude et accueillante. L’hospitalité et l’étreinte, vous pouvez vous les approprier pour toujours. Et au coucher du soleil, l’ambiance change. Le rythme s’emplit de vibrations, il s’accélère, s’emplit de fantaisie et s’intensifie.

Vous pouvez tenter toutes les expériences que vous souhaitez, autant que vous le souhaitez, tant que vous le pouvez. Tout est à la portée de la main, juste à côté de vous, vous n’avez qu’à choisir.

Vous avez simplement décidé de venir à Mykonos.

Délos

Délos est l’île sacrée de la Grèce Antique qui, selon la mythologie, est apparue aux yeux de Leto, chassée par le jaloux Héros, parmi les vagues de la mer Egée. L’île fut son refuge où elle donna naissance à Apollon et Artémise.

Les Kares furent, vraisemblablement, les premiers à s’installer sur l’île vers le 3ème millénaire avant J.C. Au début du 8ème siècle avant J.C. elle devint un centre de culte puis la capitale d’une ligue sacrée au sein de cette île de la mer Egée. Le Musée Archéologique de Délos abrite  une des collections grecques les plus réputées avec des collections rares, dont d’anciennes sculptures en céramiques de vaisseaux, des épigraphes, des mosaïques etc.

Culture

Les attraits de Mykonos sont nombreux. L’archéologie et pas uniquement les sites eux-mêmes attendent que vous veniez les découvrir. L’hospitalité et la beauté de Mykonos dépassent l’entendement.

N’oubliez pas de visiter le Musée Archéologique de Mykonos, le Musée du Folklore, le Musée Maritime de ma mer Egée ou l’une des nombreuses églises, disséminées au travers de l’île. Profitez de la structure architecturale unique de la Mairie, des Moulins à vents et des Trois puits. Dans la « Petite Venise », la vue vous hypnotise et le coucher de soleil est inoubliable.

La « Petite Venise »

La « Petite Venise » est le quartier très coloré entre Castro et Scarpa avec ses balcons en bois, suspendus au-dessus de la mer. Ici on peut profiter des plus beaux couchers de soleil de toute la Grèce.

Kato Milli

« Les Moulins à vents » se trouvent au sud de Chora entre les pittoresques Alefkandra et Neochori. Ils impressionnent les visiteurs avec leurs formes massives et hors normes, alignées face à la mer. De nos jours, sept d’entre eux ont été préservés sur les dix au début du siècle dernier, qui moulent le blé avec la force, sans faille, du vent.

Position géographique