Accueil > FRANCAIS > Les acteurs > Les villes membres > Cologne (Allemagne)

Cologne (Allemagne)

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Nom allemand : Köln
Pays : Allemagne
Région : Rhénanie-du-Nord-Westphalie
Code postal : de 50441 à 51149
Population : 993 509 hab. (2009)
Densité : 2 500 hab./km²
Fête patronale :
Superficie : 405,15 km²
Site web : www.stadt-koeln.de

Cologne (Köln en allemand, Colonia Claudia Ara Agrippinensium en latin) est une ville d’Allemagne et la plus grande de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Cologne compte près d’un million d’habitants (juin 2009) et son agglomération 2 millions d’habitants. C’est la quatrième plus grande ville d’Allemagne après Berlin, Hambourg et Munich.

Fondée par les romains, Cologne est la plus ancienne des grandes villes allemandes. Elle est traversée par le Rhin et sa situation géographique favorable en fait depuis le Moyen Âge un carrefour important en Europe.

La ville doit son nom de Cologne à l’impératrice romaine Agrippine, qui éleva son lieu de naissance au rang de colonie en l’an 50, sous le nom de Colonia Claudia Ara Agrippinensium. Les Romains y tenaient une garnison et des axes routiers (dont voies romaines) convergeaient vers un pont de bateaux sur lequel passait un important commerce avec toutes les régions de la Germanie.

En raison de son importance stratégique sur le limes du Rhin et de la présence de l’armée, grosse consommatrice et de la clientèle germanique, l’endroit attira des nombreux marchands et devint un foyer d’artisanat et de commerce.

Centre militaire, la ville fut la résidence de l’empereur gaulois Postume de 260 à 268, et le lieu de l’usurpation éphémère de Silvanus en 355.

Les Romains introduisirent le christianisme à Cologne, qui devint siège épiscopal à partir du IVe siècle.

La ville garde quelques vestiges de son passé romain ;

la mosaïque de Dionysos dans le musée romain-germanique, des restes des remparts romains.

Devenue siège épiscopal après sa conquête par les Francs, la ville reçoit les reliques des trois rois mages. Pour les accueillir, on construit la cathédrale qui couronne actuellement la ville ; elle fut commencée en 1248 et consacrée en septembre 1322. La dernière pierre est apportée à la tour sud, en présence de l’empereur Guillaume Ier le 15 octobre 1880.

L’université de Cologne fut fondée en 1388 et demeure aujourd’hui une des plus importantes d’Allemagne.

L’archevêché de Cologne fut un des sept princes-électeurs de l’Empereur du Saint-Empire romain germanique depuis la Bulle d’or promulguée en 1356 par Charles IV. Membre de la ligue de la Hanse, elle acquit en 1475 le statut de Ville libre d’Empire.

De 1794 à 1814, la ville est occupée par la France et reçoit l’influence réformatrice française de l’époque de la Révolution et du Premier Empire.

Sous le Reich allemand, les forts "von Biehler" sont érigés en grand nombre en 1873 par Hans Alexis von Biehler, ainsi que la forteresse de ceinture de Cologne.

La Seconde Guerre mondiale : Le 30 mai 1942, les alliés effectuent leur premier 1 000 Bombers’ Raid sur la ville. Cologne subit alors une première série de raids destructeurs qui laisseront la ville dans un état de ruine totale. Selon le général Arthur Harris, il fallait briser le moral et le potentiel industriel de l’ennemi par des bombardements stratégiques massifs. C’est le début d’une offensive de trois ans sur les grandes villes allemandes. Seule la cathédrale resta complètement debout.

Sites intéressants

Église Grand St-Martin Maison Farina, Musée de Parfumla cathédrale gothique (Dom) et les nombreuses autres églises (souvent romanes) comme Sainte-Marie-du-Capitole le Musée Wallraf-Richartz (Wallraf-Richartz-Museum) le musée de Parfum (Duftmuseum) le musée Ludwig (Museum Ludwig), le musée romain-germanique (Römisch-Germanisches Museum), le musée de la ville de Cologne (Kölnisches Stadtmuseum), consacré à l’histoire de la ville. le musée du chocolat (Schokoladenmuseum), le musée des sports Olympiques et autres musées, la plus ancienne maison de l’eau de Cologne Farina gegenüber, la maison de l’eau de Cologne 4711, la vieille ville (Altstadt) et ses ruelles entre l’hôtel de ville et le Rhin. le zoo de Cologne (lien www.zoo-koeln.de ) la tour de télécommunications Colonius le stade de football RheinEnergieStadion, un monument historique datant de 1919

lundi 10 mai 2010, par Nathalie