Accueil > FRANCAIS > Les acteurs > Les villes membres > Marseille (France)

Marseille (France)

Pays : France
Région : Provence-Alpes-Côte d’Azur
Code postal : 13001 à 13016
Population : 852 395 hab. (2007)
Densité : 3 542 hab./km²
Superficie : 240,62 km²
Site web : www.marseille.fr

Marseille est une ville de Provence située au Sud-Est de la France, chef-lieu de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et préfecture du département des Bouches-du-Rhône.

Située au sud-est de la France (par voies express, à 775 km de Paris, 316 km de Lyon, 204 km de Nice, 400 km de Gênes, 521 km de Milan et 506 km de Barcelone), elle est bordée par la Méditerranée à l’ouest, enserrée par le massif de l’Estaque et le massif de l’Etoile au nord, le Garlaban à l’est et le massif de Marseilleveyre au sud qui culminent à plus de 700 mètres. Ses habitants s’appellent les Marseillais.

Fondée vers 600 avant J.C. par des marins grecs originaires de Phocée en Asie Mineure sous le nom de Massalia, la « Cité phocéenne » profite de sa localisation maritime : Marseille est le premier port français et méditerranéen (devant Gênes) ainsi que le quatrième port européen. Sur le plan international, Marseille est la deuxième représentation consulaire de France avec plus de soixante-dix consulats. Le quartier d’affaires Euroméditerranée ou l’obtention du rang de capitale européenne de la culture pour 2013 sont autant d’atouts renforçant le rôle de Marseille dans le bassin méditerranéen.

En 2007, la population de Marseille était de 852 395 habitants d’après le recensement de l’Insee, ce qui en fait la seconde commune la plus peuplée de France. Son unité urbaine est en 2006 la deuxième de France avec 1 418 482 habitants. Son aire urbaine, qui est centrée sur les communes de Marseille et Aix-en-Provence, comprenait 1 601 095 habitants en 2006, ce qui constitue la troisième aire urbaine de France, derrière Paris et Lyon. Depuis 2000, Marseille est à la tête de la communauté urbaine Marseille Provence Métropole qui regroupe 1 023 972 habitants.

Les incontournables

- L’Estaque
De belles maisons de style Belle Epoque ou oriental au bord de la plage, la vue sur les toits rouges et la sérénité d’un petit village vous combleront de joie et de paix. Ses ruelles restées identiques à celles du début du siècle bordent la promenade de la plage et vous guident vers la place de l’Eglise, abritant l’ancienne demeure de Cézanne.

Cet ancien petit port spécialisé dans la sardine fut célèbre aussi au XIXe siècle pour l’exportation de ses tuiles en argile rouge ou pour ses artistes venus peindre ou écrire Marseille (Cézanne, Zola…).

- Le Vieux Port
En entrant dans le Vieux Port depuis le parking Estienne d’Orves, vous accédez à la place aux Huiles, où se dressaient les anciens Arsenaux qui réparaient les galères, devenue lieu de prédilection des libraires, boutiques et bons restaurants pittoresques. Vous avez la possibilité de prendre le ferry-boat pour vous rendre sur les traces de Marius et Fanny de Marcel Pagnol jusqu’au Bar de la Marine, classé par les Monuments historiques. Vous pouvez aussi vous rendre sur le Vieux Port tôt le matin pour assister au marché et au retour de la pêche du jour.

- Notre-Dame-de-la-Garde
Située à 154 m au-dessus de la ville, la basilique vous offre une des plus belles vues sur la région. De style romano byzantin, cet édifice est coupé en deux parties, l’église basse et son crucifix du XVIe siècle et le sanctuaire consacré à la Vierge et orné de mosaïques et de marbres. La colline de la Garde a toujours une triple vocation : de vigie, d’ouvrage militaire et de lieu de culte et de pèlerinage.

- Le château d’If et le Frioul
Installée sur un îlot par François Ier, cette bâtisse fut longtemps une prison, qui contrairement à la légende n’a jamais accueilli ni le Masque de Fer, ni le marquis de Sade. Ouverte au public depuis 1890, elle propose de nombreuses expositions sur l’environnement, la faune et la flore. On rejoint cette île, la plus petite, en bateau à partir du quai des Belges, avec arrêt possible aux îles du Frioul, les plus grandes des îles face à Marseille qui accueillaient avant les malades en provenance des bateaux porteurs d’épidémie.

- Le tour de la corniche
Cette promenade entre le Vieux Port et les Goudes en passant par les plages du Prado est une large voie en surplomb de la mer construite dans les années 1960. A découvrir : le petit port du vallon des Auffes, la petite crique de sable des Prophètes ou les perspectives magnifiques sur les collines du Pastré, avant l’arrivée sur la route qui peut vous mener aux célèbres calanques. En bus, en voiture, à vélo ou à pied, de superbes panoramas.

- Les goudes et les calanques
Petits cabanons retapés, ruelles étroites battues par le vent et port de poche avec ses barquettes et des kilomètres de falaises blanches surplombant la mer entre Calle longue et Port pin et une végétation riche et rare sont des paysages inoubliables. Les randonnées sont autorisées durant l’été uniquement le matin pour prévenir les incendies dans les calanques, creusées dans le calcaire il y a 12 000 ans, mais le site reste le plus convoité de la région pour sa beauté naturelle.

- Le panier
Toute la vie antique de la ville se déroulait dans ce quartier autour de sa multitude de petits métiers liés à la mer. C’est un dédale de montées, d’escaliers et de passages dans un lieu voué à devenir le quartier branché des jeunes bobos marseillais et leurs maisons aux jolies façades colorées aux patines du sud.

- La Corniche Kennedy
Une agréable promenade qui accueille le plus long banc du monde et vous offre un point de vue incroyable. Sur le chemin, vous apprendrez à utiliser le marégraphe qui sert de point zéro dans la mesure de l’altitude en France.

- Le musée du santon
Une exposition hétéroclite de santons venus de tous les pays du monde et rassemblés dans la collection privée de Marcel Carbonel : pour découvrir et saisir les différences entre les pays autour d’un même évènement : La Nativité.

- Le centre de la Vieille Charité
Ce musée des arts africains, océaniens et amérindiens conserve l’une des principales collections françaises d’archéologie méditerranéenne dont 1 600 pièces égyptiennes et des témoignages forts de lointaines cultures disparues ou menacées. A voir aussi l’édifice du XVIIe siècle construit par Pierre Puget architecte marseillais et abritant le musée.

- La campagne Pastré
Un parc de 12 ha d’espaces boisés et de prairies entoure le château Pastré et vous ouvre les portes des collines de Marseilleveyre, des kilomètres de sentiers entre pins, chênes verts et arbousiers. A l’arrivée en haut, une vue magique de la mer à la rade de Marseille et aux collines environnantes.

- Le marché du Prado
Une autre célébrité de la ville : son marché. Depuis la place Castellane vous pourrez longer les allées et contre-allées de la plus belle avenue de Marseille et découvrir tous les jours les fruits et légumes des producteurs locaux, les objets artisanaux et surtout la pêche fraîche du jour.

- Marseille et l’arrière-pays
Sur les traces de Marcel Pagnol, l’office du tourisme propose des promenades accompagnées d’un spécialiste du secteur dans le massif de la Garlaban entre Aubagne et Marseille, pour tout apprendre de la vie de l’écrivain cinéaste et comprendre pourquoi il était si amoureux de ces montagnes.

lundi 17 mai 2010, par Nathalie