Nice (France)

Pays : France
Région : Provence Alpes Côte d’Azur
Code postal : 06000 06100 06200 06300
Population : 348 721 hab. (2007)
Densité : 4 849 hab./km²
Superficie :71,92 km²
Site web : www.nice.fr

Nice est une ville du sud-est de la France, préfecture du département des Alpes-Maritimes et deuxième ville de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur derrière Marseille. Située à l’extrémité sud-est de la France, à une trentaine de kilomètres de la frontière italienne, elle est établie sur les bords de la mer Méditerranée, le long de la baie des Anges et à l’embouchure du Paillon.

Avec 348 721 habitants en 2007, elle est la cinquième commune de France en termes de population (après Paris, Marseille, Lyon et Toulouse). Son agglomération est également la cinquième de France et regroupe 940 018 habitants (2006). Elle est située au cœur d’une aire urbaine de 991 903 habitants (2006),et d’un espace urbain, l’ « espace urbain Nice-Côte-d’Azur » qui compte une population de 1 281 503 habitants (2006). La ville est le centre d’une communauté urbaine, Nice Côte d’Azur, la septième de France, qui rassemble vingt-sept communes et 535 543 habitants. Le Scot de Nice (Schéma de cohérence territoriale), créé en 2003, regroupe vingt-neuf communes. Sa population est estimée à 517 500 habitants en 2005.

Située entre mer et montagnes, capitale économique de la Côte d’Azur, Nice bénéficie d’importants atouts naturels. Le tourisme, le commerce et les administrations (publiques ou privées) occupent une place importante dans l’activité économique de la ville. Elle possède la deuxième capacité hôtelière du pays et accueille chaque année 4 millions de touristes. Elle dispose également du troisième aéroport de France, et de deux palais des congrès dédiés au tourisme d’affaires. La ville possède aussi une université et plusieurs quartiers d’affaires. Nice est enfin dotée de certains équipements culturels importants. Elle possède ainsi plusieurs musées, un théâtre national, un opéra, une bibliothèque à vocation régionale, un conservatoire national de région et des salles de concert.

Capitale historique du comté de Nice, elle a appartenu à la Provence avant de rejoindre la Maison de Savoie en 1388 et plus tard le royaume de Piémont-Sardaigne. Nice ne devint définitivement française qu’en 1860. Ses habitants s’appellent les Niçois(es).

Les incontournables

- L’hôtel Negresco
Cet hôtel d’influence baroque situé sur la promenade des Anglais est l’un des trésors de la ville. Palace de prestige dès sa construction par Edouard Niemans, il est aussi aujourd’hui le lieu d’exposition de nombreuses œuvres d’art contemporain dont, celles de Niki de Saint-Phalle, longtemps résidente de la cité balnéaire.

- La promenade des Anglais
Environ cinq kilomètres de front de mer, un quai légendaire épousant parfaitement la courbe de la célèbre Baie des Anges. Vous y circulerez à pied, à vélo ou en rollers, et surplomberez la plage de galets, face aux somptueux palaces du front de mer.

- La place Masséna
Au cœur de la ville, ce bel exemple d’architecture néoclassique est un lieu de promenades et de rencontres. Sa belle dalle pavée de minéraux blancs et noirs, sa fontaine du Soleil et ses dix-huit pins parasols, appréciables pour leur ombre, lui confèrent un charme exceptionnel.

- Le Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain
Il abrite les œuvres des nouveaux réalistes, du pop’art américain et des artistes de la nouvelle école de Nice.

- L’observatoire
Situé sur les hauteurs de la ville, il est devenu l’un des centres mondiaux pour la connaissance de l’univers. Sa coupole, pesant près de 1 000 tonnes, protège une lunette de 18 m de long. Réalisée en pierre de taille, sa structure cubique présente quatre façades totalement identiques.

- Le parc Phoenix
Le Diamant vert, la plus grande serre du monde, est l’un des éléments uniques de ce parc, créé en 1990 et s’étendant sur près de 7 hectares. Vous pourrez voyager à travers sept climats tropicaux et subtropicaux et découvrir plusieurs milliers d’espèces végétales rares. Le lac central est peuplé de centaines de poissons rares, et est bordé de volières où des perroquets et diverses espèces de rapaces diurnes ou nocturnes sont acclimatés. A ne pas manquer, la fontaine musicale.

- La cathédrale orthodoxe russe Saint-Nicolas
C’est le plus bel édifice orthodoxe hors de Russie. Inspirée du style de la basilique Saint-Basile de Moscou, elle atteint 52 m de haut et se compose de 6 coupoles, l’une d’elles symbolisant le Christ. Des matériaux venus du monde entier ont contribué à en faire une véritable splendeur (écailles de terre cuite de Florence, pierre blanche de Turbie, etc.).

- Le musée Matisse
Venez comprendre l’évolution artistique de cet artiste qui a laissé à la ville sa collection monographique, comprenant peintures, gouaches, gravures et sculptures en nombre.

- Le parc du Château
Connu sous le nom de « colline du château », ce parc vous offre un paysage d’une beauté incomparable. Des arbres centenaires, une cascade artificielle et un labyrinthe de verdure seront le cadre de votre promenade, dans la fraîcheur des sous-bois. La vue sur Nice et ses environs, et les vestiges de l’ancienne cathédrale sont à couper le souffle.

- Le cimetière monumental du château
Troisième après Milan et Gênes pour sa beauté, ce cimetière a la particularité d’abriter de nombreuses personnalités venues d’horizons divers (Gaston Leroux, Antoine Risso, Menica Rondelly, etc.). Vous ne pourrez pas rester indifférent à la majesté du monument aux morts situé à l’entrée, dédié aux victimes de l’incendie du théâtre municipal en 1881.

mercredi 19 mai 2010, par Nathalie