Nicosie (Chypre)

Nom grec : Λευκωσία / Lefkosía Nom turc : Lefkoşa
Pays : Chypre
Région : District de Nicosie
Code postal :
Population : 206 200 hab. (2001)
Densité :
Fête patronale :
Superficie :
Site web : www.nicosia.org.cy

Nicosie est la capitale de Chypre. Située sur la rivière Pedieos, Nicosie est la capitale administrative de l’île, et c’est la seule au monde à être divisée en deux depuis l’invasion turque de 1974, chacune étant le chef-lieu de deux entités politiques différentes : la partie nord, pour la République turque de Chypre du Nord (état turcophone autoproclamé) et la partie sud, pour la République de Chypre (majoritairement grecque). Ses deux entités sont séparées par la « ligne verte », une zone démilitarisée contrôlée par l’Organisation des Nations unies (qui partage également la totalité de l’île entre ces deux états). À Nicosie, cette ligne est matérialisée par l’existence d’un mur, semblable au mur de Berlin, agrémenté de plusieurs checkpoints (points de contrôle). Les Chypriotes grecs ont commencé à abattre ce mur le 8 mars 2007, ainsi la rue Ledra est rouverte à la circulation depuis le 3 avril 2008.

La ville est desservie par l’aéroport International de Larnaca situé à 35 km au sud de la ville et par l’aéroport international Ercan en zone occupée, à l’est de la ville.

Connu en tant que Ledra (Λήδρα) ou Ledrae dans des périodes antiques, la ville était le siège des rois de Chypre à partir de 1192, et est devenue possession des Vénitiens en 1489, et est tombée aux mains des Turcs en 1571. Nicosie fut la scène d’une violence extrême pendant la période qui a précédé l’indépendance, et depuis l’invasion turque de 1974, une partie du secteur nord de la ville a été à l’intérieur de la frontière de la zone-tampon des Nations unies.

Les tombeaux des rois Lusignan sont dans l’ancienne cathédrale Sainte-Sophie, devenue aujourd’hui la mosquée de Selim II. La ville possède également des restes de fortifications vénitiennes.

Le 3 avril 2008, la rue Ledra dans le centre de Nicosie, alors coupée en 2 par un mur, est rouverte après 34 ans de séparation. On peut y voir là un premier pas vers la réunification de l’île.

La ville est un centre économique et produit textile, cuir, poterie, plastique, et autres. Les mines de cuivre sont tout près.

lundi 10 mai 2010, par Nathalie