Venise (Italie)

Nom italien : Venezia
Pays : Italie
Région : Vénétie
Code postal : 30100
Population : 270 835 hab. (30-06-2009)
Densité : 657 hab./km²
Superficie : 412 km²
Fête patronale : 25 avril
Site Web : www.comune.venezia.it

Venise (Venezsia en vénitien, Venezia en italien), la Cité des Doges ou la Sérénissime, est une ville du nord-est de l’Italie et capitale de la région de la Vénétie, dans la plaine du Pô. Fondée peu après 568, capitale pendant huit siècles (1001-1797) de l’un des plus prestigieux États européens : la République de Venise, la ville est célèbre pour ses canaux, sa place Saint-Marc, son palais des Doges ainsi que son carnaval. Venise comptait 268 993 habitants début 2008 dont 60 052 intra-muros

Venise et sa lagune sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Située sur la lagune du même nom, Venise est la principale ville de la Vénétie et du nord-est de l’Italie, elle compte environ 271.000 habitants. Avec 19 millions de visiteurs en 2006 c’est la ville la plus visitée d’ Italie, devant Rome (18 millions) et Florence (13 millions). L’affluence est assez constante, avec des pointes pendant le Carnaval, et entre mai et octobre.

La ville historique a toujours été isolée de la terre ferme, jusqu’en 1841 où commencèrent les travaux pour la construction du pont ferroviaire. Pour la rejoindre en voiture, il a fallut attendre 1933, lorsque Mussolini inaugura le Pont de la Liberté, long de 4 Km, qui relie Mestre à la Piazza Roma.

Venise fut par le passé la porte de l’orient, fondée par des réfugiés fuyant les barbares, elle devient une province byzantine qui acquiert son indépendance au Xe siècle. Au Moyen-âge, elle conquit un vaste empire en méditérranée qui lui assura pendant des siècles richesses et puissance.

Histoire en bref

C’est au Ve siècle que les Vénètes se réfugièrent dans les îles de la lagune. Au VIIe siècle elle était gouvernée par un doge élu par une assemblée. Venise s’est vite développée en un centre commercial prospère.

Suite à la conquête de Constantinople et de Chypre, Venise amorce son expansion commerciale. Elle devient l’un des villes les plus réputées pour le commerce maritime. Marco Polo symbolise son esprit d’entreprise au 13e siècle

Venise fut reconnue comme " La reine de l’Adriatique "avec son territoire avançant dans les terres fermes incluant des villes comme Vicence, Pérone, Padoue et la région de Frioul. C’est au XVe et au début du XVIe siècles que Venise atteint l’apogée de sa puissance et de sa splendeur.

Par la suite ce fut la capture de Constantinople, de la Crète et Chypre au XVIe siècle par les Turcs. Ce qui provoqua le déclin de Venise. Venise doit s’allier à l’Autriche qui est devenue la principale puissance en Italie. Son économie est rudement secouée par toutes ses guerres. En 1797, le dernier des cent vingt doges, abdique sous la contrainte de Napoléon I . Venise retrouvera sa liberté en s’associant à la nation italienne en 1866.

Le charme intime et mystique de Venise se ressent lors de promenades dans ses rues et ses ruelles étroites de pierres. Les voyageurs romantiques et les nouveaux mariés y découvrent un répit qui les séparent des habitants agités du reste de monde.Qu’il est bon d’errer tranquillement dans le labyrinthe des calle (rues) et des campi (places). Les natifs aiment se perdre sur les petits canaux et les rues cachées de cette ville magique. Tout à coup on se retrouve sur une place pittoresque ou bien dans un jardin ensoleillé presque en solitaire, un peu plus loin on découvre des boutiques intéressantes et des cafés extérieurs où l’on peut relaxer en appréciant un rafraîchissement.

Une excellente façon de commencer la visite de la ville est de suivre le Grand Canal à la découverte de la place Saint-Marc et d’y ressentir son pouvoir de fascination. Ensuite il faut monter au sommet du Campanile pour avoir une vision d’ensemble de la ville. Derriere le palais des Doges se trouve le quartier résidentiel de Castello qui n’a pas perdu son authenticité après toutes ces années. Dans cette partie de Venise, on découvre des endroits merveilleux, des ponts charmants et un grand parc de verdure.

Monuments de Venise et lieux touristiques

- Les trois quartiers touristiques :

San Polo, Rialto Saint Marc Dorsoduro

- Lieux et monuments principaux :

Place Saint-Marc Basilique Saint-Marc Palais des Doges Le Grand Canal Pont du Rialto Pont des soupirs (quartier Saint-Marc) Santa Maria Gloriosa dei Frari Santi Giovanni e Paolo Chateau Musée : Scuola Grande di San Rocco Musée : L’Accademia

- Sur la lagune de Venise :

Île de Torcello Île de Murano Île de Burano

- Autres batiments et quartiers :

Rialto, Pont du Rialto (San Polo) Statue dei Colleoni L’arsenal

- Autres musées et galeries :

Ca’ d’Oro, Ca’ Rezzonico, Fondation Guggenheim, Museo Correr

- Autres églises :

Madonna del’Orto, San Giacomo dell’Orio, San Polo, San Rocco, San Pantalon, San Nicolo, San Sebastiano, Santa Maria delle Salute, Santo Stefano, San Giorgo Maggiore, San Giovanni Crisostomo, Santa Maria dei Miracoli, Santi Giovanni e Paolo, Santa Maria Formosa, San Zaccaria, San Giovanni in Bragora.

vendredi 28 mai 2010, par Nathalie